De la macro avec un regard très « féminin » comme on dit, c’est-à-dire délicat, subtile, dans lequel le flou, le bokeh est exploité à merveille.

Italienne, mais difficile d’en savoir plus sur elle, malgré sa présence sur tous les réseaux sociaux. Ce qu’on voit d’elle, c’est cette pureté dans les couleurs et les compositions. Ses sujets sont cadrés serrés mais ils respirent car elle sait remplir son image de façon à donner une certaine liberté au regard.

Ok elle joue beaucoup de la gouttelette et de la coccinelle, … mais chaque image est magnifique, il ne faut les voir comme une répétition. Nous trouvons des cadrages et lumières subtiles sur de simples feuilles ou fleurs.

Oui parfois Lara en fait un peu trop, et parfois ça se voit : j’apprécie plus son travail sur les images simples, sans fioritures, pures et sans le maquillage … et de telles images, elle en fait beaucoup encore. Bravo.

 

Elle travaille avec un 100mm 2.8 Canon, un bel objectif

https://www.instagram.com/__.l_a_r_a__/tagged/

Je crois que c’est Jocelyne qui m’en avait parlé ?…

X