Les formes, la géométrie, donc le graphisme, les couleurs plutôt pastelles sont les ingrédients de la cuisine de Georges Byrne.

Il faut reconnaitre que ses images sont pures, sans élément dissonant, ses séries cohérentes.

Dans sa démarche abstraite « abstract« , on retrouve cette pureté de formes et couleurs et cette perfection qui en devient quasi naturelle.

Les lignes se marient avec les courbes, les roses avec les verts. L’humain y est rarement présent, le temps semble arrêté.

A force de rechercher la géométrie et les couleurs, il en arrive à s’émerveiller d’un arbre, d’une vague, d’un nuage : il ne semble pas réaliser que c’est le monde réel  …       🙂

loeildelaphotographie

georgebyrne.com

 

X