picto RSS

picto facebook white

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ce grand artiste est un miracle : il est toujours là où est l’homme, la femme, l’enfant et donc souvent où est la misère.
Son travail est énorme comme témoignage et comme vitrine du monde, si Salgado n’existait pas, il faudrait l’inventer.

C’est j’imagine un beau personnage, riche d’humilité, ce qui lui permet de côtoyer le monde qu’il parcoure.
J’ai vu et revu nombre de ses photos et on remarque le point commun est qu’elles sont toujours justes :
pas de fausse note, l’instant magique est là à chaque fois, l’expression est présente sans plus, les cadrages sont justes.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Figurez-vous que m'aperçois que cela fait 10 ans que j'ai commencé cette rubrique de la quinzaine !
Il y a eu quelques moments d'absence certes, mais j'ai cité 171 noms de photographes. Ce qui me motive c'est que certains ont regretté quand ça s'arrêtait ...et puis c’est l’occasion de se créer un peu d’ouverture, voir ce qui se fait est essentiel pour la création. Alors reparti pour 10 ans ? si vous me soutenez, … chiche !
J'ai réalisé un document pdf qui regroupe toutes ces références à des photographes connus ou pas. Si je peux, je vous en donnerai l'accès.

Comment se fait-il ? je m'aperçois que Sebastiao Salgado n'a jamais eu la place qui lui revient durant ces dix années ! c'est scandaleux, je lui rend hommage cette quinzaine.

Gilles

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La photo est un langage à elle seule, mais elle suscite aussi des commentaires et du coup elle peut s’offrir comme accroche à la poésie. Ce site associe une image et un poème, on ne sait pas si c’est un texte associé à une image ou une image associée à un texte : la fusion est totale, on ne saura pas.

D’un point de vue photographique, le parcours est très riche : les images sont le plus souvent ouvertes à la méditation, symboliques, intemporelles  ; difficile de dire ce qui les unit sinon qu’elles semblent choisies avec beaucoup de sensibilité. Ces images sont souvent spontanées, inattendues, créatives et ce dernier point qui m’amène à présenter ce sire pour notre quinzaine. Ne lâchez rien ! tout est à consommer sans modération.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Avec ces trois séries, bars, enfants, ombres et lumières, on redécouvre un regard des rues de Paris à la manière des grands noms de la photo humaniste. Bars et enfants remportent ma préférence par les émotions et ces instants attrapés avec délice.
Son regard est simplement juste, avec des vues anecdotiques, des détails qui en disent long et qui racontent à eux seuls une vie entière. La suggestion est là, elle nous mène souvent à nous plonger dans le monde de la solitude, jusqu'à ce qu'une rencontre apporte son brin de chaleur humaine.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Pour ce début d'année, cette quinzaine sera pour quelque chose de vif, comme les enfants de Lily Franey.
Voilà une belle approche de la photo, loin de ceux qui "interrogent ... " les enfants sont là entiers, sans interrogations.

Lily nous emmène avec les enfants dans le monde du quotidien.

Magnifique parcours au milieu des jeux de ces gamins qui ont complètement oublié le regard espiègle de l'appareil photo.

Au milieu de cette série se glissent des images d'enfants au travail avec leur regard tout aussi complice et chaleureux.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Je vous ai un peu abandonné mais ai promis de me remettre à cette rubrique de la quinzaine : je me relance.

A l'approche de Noel, j'ai eu l'idée de vous faire découvrir non pas un photographe, mais une galerie qui propose beaucoup de choses en ligne, parfois en série limitée.
Prenez le temps de découvrir toutes ces œuvres, ..il reste quelques David Hamilton signés (compter 1500€ avec les cadre), ou des Man Ray sur papier pigmentaire Hahnemuhle (prix raisonnable) , … Il est bon d'aller se perdre dans les séries et découvrir des œuvres de toute beauté.

Chaque quinzaine, je vous invite à découvrir un photographe par son site internet : il y a beaucoup de gens qui ont des idées (parfois des mauvaises, parfois des bonnes), mais je crois qu'on ne peut être créatif qu'en recherchant l'ouverture sur le monde qui nous entoure !
Si vous en connaissez, il faut me les suggérer : mes réserves vont finir par s'épuiser ...

societe.photographique@gmail.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. MMMlkjlkjlk

Une quinzaine aléatoire