picto RSS

picto facebook white

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

En deux mots je garderai les idées du graphisme et du pictural.

Le plus marquant reste sa vue High-Key des plages, des images complètement surexposées qui en deviennent picturales : le blanc épure l'image et les éléments deviennent des petites taches graphiques. C’est très minimaliste, et la surexposition transforme la scène en œuvre artistique. Le coté pictural bien entendu éclate sur des tirages de très grande taille (par exemple 2x3m) car on y trouve à la fois de l'air mais aussi du détail. Apparemment travaillé en 24x36 … et forcément du travail sous photoshop.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Je ne vous avais jamais parlé d'Isabel Munoz ? impossible.

On sent une femme de caractère : ses sujets sont toujours des thèmes forts et même parfois presque violents. Elle est attirée par la gestuelle et particulièrement le cirque, le corps à corps en général, les muscles. Mais sa sensibilité nous amène aussi aux gens et leur histoire.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Catherine T nous suggère ce photographe, haut en couleur.  D'ailleurs, est-ce un photographe ? Sans nul doute, mais je le vois plus comme un performeur sur la vague conceptuelle.

Ses images partent des éléments qui constituent notre monde (la terre, le feu, l'eau et l'air, …le plastique n'en fait pas encore partie) et que notre corps fait partie de ces éléments. Ce qu'il photographie, ce sont donc des idées : le corps-terre-caillou, le corps-air, le corps-bois … Ses mises en scène, ou plutôt ses "performances" se basent souvent sur la transparence du corps sur ces matières ou le mimétisme des formes rencontrées dans la nature. Je reconnais que les idées sont recherchées et la réalisation bien faite.

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Le hasard vous fait parfois découvrir des mondes inconnus : " Souvenir d'une journée mémorable à l'hippodrome de Liverpool ".

Un bel exemple de ce qu'est le reportage : instantanés, choix du sujet, le thème est bien couvert et mérite le détour. Il était une fois, le jour de la femme ?, le ladies'day semble être lié à l'annonciation de l'ange Gabriel à la vierge Marie … on est loin de cette racine historique.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Un monde irréel, inventé avec Photoshop, mais il faut le reconnaitre avec de la subtilité et de la poésie. Les histoires nous amènent dans un monde imaginaire en mettant en scène ce qui est improbable : ce qui est au sol se retrouve en l'air, le méchant côtoie le fragile, le chaud et le froid, la vitesse et la lenteur, …

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Fantastique : Drew Tal a trouvé une manière d'exprimer les traditions et les religions à travers les visages qu'il a photographiés et particulièrement Islamiques ou Indous. Il est Israelien mais vit maintenant à NY.

Par ce mélange entre vêtements et motifs traditionnels, ses images sont majestueuses, riches de symbolique.

Chaque quinzaine, je vous invite à découvrir un photographe par son site internet : il y a beaucoup de gens qui ont des idées (parfois des mauvaises, parfois des bonnes), mais je crois qu'on ne peut être créatif qu'en recherchant l'ouverture sur le monde qui nous entoure !
Si vous en connaissez, il faut me les suggérer : mes réserves vont finir par s'épuiser ...

societe.photographique@gmail.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. MMMlkjlkjlk

Une quinzaine aléatoire