picto RSS

picto facebook white

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Je découvre Antonio qui anime aujourd'hui la formation Ampara sur la photo de paysage.

On voit jusqu'à quel point le travail de la lumière et de la composition sont utilisés. Derrière cette vision, on découvre le travail d'observation, l'attente de la lumière idéale, de l'heure ou de la saison idéale, qui s'ajoute aux démarches techniques : surimpressions, HDR, panoramiques, filtres …

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Que de mystères !

Justement cette semaine, Hervé propose un cycle de formations autour de Photoshop : cette quinzaine qui va à Julie tombe à pic.

Travail impressionnant par sa qualité qui nous emporte dans des mondes réellement imaginaires, des rêves pleins de douceurs et de poésie. Je ne vois pas comment on peut créer de façon aussi subtile ces décors, ces mises en scène. Ils sont sans doute inspirés des symboliques présentes dans notre inconscient.

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

De la vraie street photographie avec une pertinence inespérée : les photographes qui ont la chance inouie ne sont pas des divinités illuminées par un dieu quelconque dont la chance apparait à chaque prise de vue.

Ce sont des photographes qui ont certes un peu de chance mais qui savent avant tout ne pas louper celles qui se présentent, qui savent se préparer et voir venir l'événement et surtout, qui ont une exigence sur leurs images qui lui fait rejeter les images banales.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Mon coeur est triste d'apprendre sa disparition l'an dernier. Vous vous souvenez peut être, j'avais placé de ses images dans mes cours pour illustrer un sujet centré dans l'image...

Ses mises en scène sont toujours emplies d'une poésie, d'un romantisme mêlé à l'absurde. Chacune de ses images interpelle parce qu'il va chercher dans la profondeur des sentiments ce qui peut placer le sujet en situation. Je retrouve dans sa démarche le mystère de Magritte,  et aussi l'absurdité de Jacques Tati, humour que j'adore. Je me demande s'il ne prend pas pas la photographie comme une jeu !... Je n'ose pas bavarder plus longuement à son sujet, la grandeur de ses images parle d'elle même.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les enfants sont sa principale source d'inspiration. Photos très bien prises qui captent le jeu et aussi l'intimité des gamins.

C'est extraordinaire de voir comment ces enfants "jouent leur vie", on sû oublier l'objectif qui les observe. A aucun moment on ne sent une fausse note qui suggèrerait une mise en scène, et pourtant c'est probablement le cas … allez savoir.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Certes les filles sont jolies, mais ça n'explique pas tout, Serge Vicenti a de la dentelle dans les yeux - j'aime 90% de ses images.

Ses reportages mettent en avant l'humain avec des portraits magnifiques et des "gueules" qui rayonnenent une humanité qui fait plaisir.

Chaque quinzaine, je vous invite à découvrir un photographe par son site internet : il y a beaucoup de gens qui ont des idées (parfois des mauvaises, parfois des bonnes), mais je crois qu'on ne peut être créatif qu'en recherchant l'ouverture sur le monde qui nous entoure !
Si vous en connaissez, il faut me les suggérer : mes réserves vont finir par s'épuiser ...

societe.photographique@gmail.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. MMMlkjlkjlk

Une quinzaine aléatoire