picto RSS

picto facebook white

"Roazhon, le centre historique" Visite au cœur de Rennes qui vous renvoie dans son passé avec comme témoins de son histoire ses vielles rues pavées étroites et bordées par ses maisons séculaires aux pans de bois.

"LE MABILAY" et son architecture futuriste a été crée par l'architecte urbaniste " LOUIS ARRETCHE" dans les années 1970 pour France Télécom. Depuis 2013, il a été réhabilité par le groupe " LEGENDRE IMMOBILIER" en centre d'affaires.

CCC 19,rue du bas village à Cesson Sévigné du 1er au 31 octobre 2018

 

"Compositions urbaines"

Lors de mes déambulations photographiques dans Rennes, je pars à l’affut de motifs, couleurs et de formes géométriques.Je compose avec ces éléments en choisissant le point de vue mettant en valeur le côté graphique et esthétique de l’architecture. J’essaye de révéler le « beau » dans notre environnement urbain quotidien : des nouveaux quartiers en pleine mutation aux zones artisanales et commerciales.

"JAHKARLO (face à) SAINT LOUIS DU SENEGAL"

Se laisser porter au travers des rues et respirer l'ambiance de cette ville déchue au charme suranné.
Voilà ce que j'ai voulu rapporter de cette escapade à Saint-Louis du Sénégal : l'atmosphère nonchalante de ses rues sableuses, cette vie éternellement rythmée par le mouvement des vagues et l'entrechoquement des ventres des pirogues... avec toujours cette brise marine qui la rend si séduisante sous le soleil d'Afrique.
Alors, on y plonge le regard et, malgré ses défauts, on en tombe amoureux.

"MUTATIONS"

Cette série “mutations” est née de différentes influences de photographes Japonais dont la poésie m’a séduit. Cette influence m’a permis de donner naissance à une première série, monochrome, de scènes de vie avec des personnages miniatures en contre-jour.

"URBEX FABULA"

Il était une fois trois explorateurs en quête de lieux abandonnés. Un matin d’hiver, dans un sanatorium en ruine ils se sont trouvés. Comme un jeu d’enfant - et comme tous les masques sont possibles -sous les yeux éberlués de ses compères, l’un d’entre eux devint chèvre ! Et il se transforma, encore et encore : tantôt crapaud, tantôt lapin, parfois renard et même mouton… Si bien que ses amis ne savaient plus tout à fait qui il était. Comme ils ne se rappelaient déjà presque plus sa figure ils le poursuivirent. Et l’autre, au gré de ses métamorphoses, les entraîna dans des mondes troubles et parfois corrompus…