Hello Philippe, en tant que nouvelle chargée de communication, je me fais un plaisir de m'adresser au nouveau président ;-) Tu viens d'être élu comme président à la tête de la SPR, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Philippe_Hardy« Voilà, j’ai 50ans, marié et 2 enfants. Je suis au club depuis 10 mois… J’ai adhéré à la SPR, car j’ai rencontré Max il y aura 2 ans au mois de mai, lors d’un stage photo. Sa gentillesse, ses conseils, son écoute et sa perspicacité m’ont donné envie d’adhérer à ce club et de participer à sa vie. La photo m’accompagne depuis toujours. Même si je l’ai trompé pendant presque 10ans avec la peinture et le dessin. Mais mon travail reste toujours le même. J’ai simplement changé de médium. »

Tu t'intéresses depuis longtemps à la photographie, quelle genre de photos pratiques-tu ? Avec quel matériel ?

« Ouh là, il va falloir remonter assez loin. J’ai acheté mon premier appareil photo à 20ans. C’était un Fujica STX1. Pus je l’ai revendu pour passer au Minolta X700 que je n’ai plus quitté. Aujourd’hui je travaille toujours en argentique, même si je numérise mes négatifs. Il y a quand même un certain confort à travailler en labo numérique. Les Minolta ont ma préférence. J’aime faire des photos dites «reportage humaniste », les portraits et les nus»

Quels sont tes maîtres dans le domaine de la photographie ?

« Ils sont nombreux ! Mais, s’il fallait en retenir que quelques-uns, je citerai en premier Doisneau, Cartier-Bresson, Ronis, Brassaï, Kertesz, Clergue ou encore Sieff. Après il y a tout un travail d’éducation de l’œil. C’est pour cela que je regarde beaucoup de photos notamment sur internet. Il est très important de savoir comment travaillent les grands photographes anciens ou contemporains. Essayer de comprendre leurs photos, qu’est-ce ce qui les a poussés à déclencher, à choisir cette photo plutôt qu’une autre, etc. Mais là ils sont trop nombreux pour les citer. »

En tant que président, comment envisages-tu ton mandat ?

« Pas facile à dire. Je dirai la tradition dans la modernité. Tradition, s’inscrire dans la longue histoire de la SPR. Utilisation de moyens dit ancien, comme l’argentique afin de transmettre le savoir aux plus jeunes. Continuité du passé que peut avoir une association.

Modernité, être en phase avec le monde qui nous entoure, utilisation des moyens modernes de communication et de prise de vues. Etc… »

Quels projets te tiennent particulièrement à cœur pour la SPR ?

« Tout d’abord être à la hauteur de la tâche que m’ont confié les membres de la SPR. Ensuite faire connaître la SPR en dehors du cercle photographique. La Sté Photographique de Rennes existe depuis 1890, et je pense que peu de Rennais le savent. Nous devons profiter du 125ème anniversaire de la SPR, qui aura lieu dans 2 ans, pour aller à la rencontre des rennais et plus largement des métropolitains.»

Quelles sont les valeurs que tu souhaites défendre ?

« Humanisme et simplicité »

Eh bien merci à toi, d’avoir accepté ce mandat et … de répondre à ces questions.