Nous avons organisé fin novembre une partie de la séance à la découverte et comparaison de produits photos que chacun avait pu réaliser. Gràce à la mobilisation de membres particulièrement productifs (une mention spéciale à Dominique et Véronique Complice), nous avons pu voir et toucher des livres photos, des calendriers, des agendas... issus de différents laboratoires. L'objectif de cette séance était de pouvoir échanger des avis et conseils. Force est de constater que le premier conseil - qui est valable à tout moment de la diffusion de sa photographie - est le suivant : qu'est-ce que je veux faire passer ? A qui le livre s'adresse-t-il ? En dehors donc des performances propres aux différents laboratoires, la mise en page de ses productions est un élément qu'il conviendra de ne pas négliger (par exemple, le choix de la couleur du fond par rapport à la photo présentée, les liserés ou cadres éventuels, l'équilibre des photos pleine page ou des panoramiques, le nombre et la disposition...). A noter que certains laboratoires porposent des mises en pages prédéfinies qui peuvent servir de guide (elles sont toujours modifiables).

Concernant les critères à prendre en compte dans le choix du laboratoire, ils sont variés. Nous avons évoqué par exemple le logiciel de création : soit téléchargeable, soit en ligne. Dans ce dernier cas, il faut se méfier des buggs dûs aux sites sur-visités (plus il y a d'utilisateurs connectés en même temps, plus ça risque de ralentir le système, et, en général, le soir et le WE sont assez chargés...). S'est posée également la question de l'archivage de la création réalisée (dans la mesure où on veut retirer plusieurs mois plus tard un livre qui a bien plu par exemple) : à vérifier auprès de chacun des sites. Concernant le nombre de pages : la plupart des laboratoires proposent des créations avec un nombre de pages minimum : attention au coût des pages supplémentaires et attention aux livres trop épais (fragilité de la reliure et mieux vaut faire plusieurs livres attachés chacun à un thème qu'un seul document fouillis). Dans les documents présentés, nous avons pu également comparer des couvertures différentes (tissu, carton, souple... et la possibilité d'impression ou non du titre sur la tranche qui n'est pas sans intérêt lorsque l'on range ses livres !!), les textures des papiers (mat, satinés, brillants...), des types d'ouverture (intérêt de l'ouverture à plat pour les photos pleine page de paysage par exemple), ainsi que des grammages différents (mais pour des néophytes la nuance entre 170 et 200g ne saute pas aux doigts !!)....Enfin, la question du prix est un bien entendu un élément qui a son importance mais qu'il faut également relativiser : il est rare de payer ses productions plein tarif, à partir du moment où l'on guette les promotions (ultra fréquentes !!) et le cas échéant que l'on se regroupe pour les tirages (tarifs dégressifs en fonction du nombre, y compris pour des productions différentes).

Pour aller plus loin dans vos réflexions, il existe un forum de discussion sur virus photo :  http://www.virusphoto.com/162896-test-livre-auchan.html

des pages dédiées : http://www.lesnumeriques.com/livre-photo/comparatif-livres-photo-a591.html, mise à jour octobre 2010

http://www.tousleslabos.com/v2/livre-photo-test-avis-comparatif (proposé par Gilles)

Enfin, le numéro Compétence photo de novembre 2011 est consacré à ce thème.

Joyeux Noël !!!!